Travaux

Comment financer ses travaux avec des crédits en cours ?

calcul

Les travaux sont souvent nécessaires dans une maison, ils permettent de rénover l’habitation, de la mettre en conformité mais aussi de revoir la décoration. Simplement, réaliser des travaux implique un financement et ce n’est pas toujours évident d’obtenir un crédit quand d’autres sont déjà en place.

L’importance du financement des travaux

Beaucoup de ménages ont fait le choix de la rénovation, c’est-à-dire qu’ils ont acheté dans l’ancien avec parfois des biens immobiliers vétustes dans le but de les rénover intégralement. Il peut s’agir d’une belle opération financière, surtout lorsque l’on réalise une partie des travaux soi-même, que ce soit dans le gros œuvre ou dans la finition. Pour que l’opération soit un succès sur le plan financier, il faut faire avant tout le bon choix de crédit. Pour les maisons ou les appartements à rénover dont le montant est inférieur à 75 000 euros, les banques vont proposer un crédit consommation. Au dessus de cette limite, ce sera obligatoirement un prêt immobilier.

Si la nature du crédit importe peu, c’est surtout le financement des travaux qui va être important car il faut chiffrer idéalement ce montant au moment de la souscription du prêt immobilier et s’assurer que tout pourra être supporté par l’emprunteur, que ce soit au moment de l’obtention du prêt immobilier ou quelques années plus tard. Une simulation rapide peut être faite avant et après obtention du prêt immobilier, cette simulation impliquera d’avoir le montant total des travaux, que ce soit avec des achats de matériaux et/ou la prestation d’un artisan professionnel.

Financer des travaux sans apport et avec des crédits en cours

Le danger dans un projet de rénovation de maison est de se retrouver dans l’incapacité de financer les travaux, surtout lorsque certains sont indispensables au confort de vie (plomberie, chauffage, isolation). De nombreux emprunteurs ayant souscrit un emprunt immobilier sans avoir d’apport n’ont pas forcément les réserves suffisantes pour accueillir une nouvelle mensualité de prêt travaux, il est donc difficile de trouver un biais permettant de mener à terme son projet, mise à part avec le rachat de crédit.

L’idée est donc d’avoir recours à une opération qui va permettre de faire racheter les crédits en cours de remboursement et d’inclure l’enveloppe nécessaire au financement des travaux. C’est très efficace pour pouvoir continuer ses travaux, de terminer le projet de rénovation tout en ayant la capacité financière de rembourser les différentes dettes. Par ailleurs, le regroupement de tous les crédits en un permet de n’avoir qu’une seule mensualité réduite, c’est plus simple à gérer et surtout plus adapté aux besoins de remboursement du ménage. A noter qu’il est important de bien chiffrer l’enveloppe des travaux nécessaire et que la banque imposera une limite sur le montant des travaux, qui se basera essentiellement sur la capacité du ménage à rembourser son financement.

Laisser un commentaire