Accueil » Travaux » Bricoler par soi-même pour faire des économies

do-it-yourselfIl faut le reconnaître, nous sommes nombreux à constater que notre pouvoir d’achat aujourd’hui a diminué. Alors, tout le monde fait ce qu’il peut pour réduire ses dépenses et maîtriser son budget. Ce phénomène a entraîné le développement de certaines pratiques comme le bricolage. Faire ses travaux soi-même permet non seulement de faire des économies mais est aussi source de satisfaction personnelle.

Mieux gérer son porte-feuille

Inutile de vous rappeler à quel point j’adore le bricolage et la décoration. Je n’arrête pas. Salle de bain, séjour, chambre, jardin : j’essaie toujours de trouver de nouvelles choses à faire moi-même pour améliorer le confort et l’esthétique de ma maison. Et puis, grâce à internet, je ne manque jamais d’idées. L’un de mes blogs préférés est Bricoleur.pro, un site pour apprendre à bricoler. J’y récupère des tas d’idées pertinentes et ce, dans divers domaines. Outre le plaisir de réaliser mes propres créations, le bricolage est aussi un bon moyen de faire des économies. Selon les études, près de 80% des Français partagent ce même avis. Il faut savoir que depuis 1998, ce secteur progresse de 3 à 4% par an. Les raisons d’un tel succès ? Le fait de pouvoir se soustraire aux services des professionnels. Faire appel à eux nécessite un budget important selon l’ampleur du projet.

travauxEviter les arnaques

A côté des économies réalisées, le bricolage permet aussi d’éviter les nombreuses arnaques dans le domaine des travaux. Je ne veux en aucun cas généraliser. Il existe des artisans passionnés qui veulent pérenniser leur activité et qui ne trempent pas dans ce genre d’escroqueries. Quoi qu’il en soit, avec la vulgarisation d’internet notamment, les pratiques douteuses se multiplient plombant la confiance des consommateurs. J’en ai moi-même été victime.

En surfant sur internet, j’ai trouvé un professionnel qui m’a proposé des tarifs particulièrement alléchants pour la rénovation de ma cuisine. Vu les prix proposés, je n’ai pas cherché à en savoir plus sur lui. Résultat : je me suis retrouvé avec des travaux à moitié achevés et qui n’ont pas été faits dans les normes. L’artisan quant à lui a disparu en me laissant avec un gros bazar. Une expérience que je ne compte pas renouveler de sitôt et qui m’a appris une chose : toujours vérifier et comparer avant de se lancer dans de gros travaux avec un prestataire. En tout cas, cela m’a permis de développer mes compétences et ma passion pour le bricolage. Comme le dit le romancier James Joyce : « Les erreurs sont les portes de la découverte ».

Commentaires fermés